4 conseils pratiques

Mis à jour : oct. 13


Lyon Entreprise publié le 19 juin 2020. Ce désir d’être son propre patron reflète des aspirations sociétales, comme le désir de liberté ou l’absence de hiérarchie, sans toutefois pleinement prendre en compte la réalité au quotidien du chef d’entreprise. Si la création d’entreprise représente la première piste de l’entrepreneur en devenir, la reprise d’une entreprise constitue un chemin plus sûr et plus rapide vers le succès. Il faut toutefois arriver correctement préparé afin de se lancer dans sa nouvelle vie.

Voici 4 conseils pratiques qui vous aideront à réussir votre reprise d’entreprise

1- Renforcez vos connaissances sur l’acquisition des entreprises

Même avec de solides connaissances en gestion, le secteur de l’acquisition d‘entreprises reste un monde à part. Avec un processus rythmé par des obligations réglementaires et des règles prudentielles, il est indispensable de connaître en détail les différents rouages pour mener à bien une transaction fructueuse et équilibrée. 

Pour maximiser vos chances de réussite, suivez une formation à la reprise d’entreprises qui vous apporte une vision complète du parcours d’acquisition, vous expose les pièges à éviter et vous éclaire sur l’ensemble des clauses et des modes de financement que vous pouvez actionner lors des négociations avec le vendeur et vos banquiers.

2- Entourez-vous de pros

Le succès de votre acquisition repose sur la prise en compte optimales d’un ensemble de détails comptables et juridiques. Fort des connaissances acquises lors de votre formation, vous allez pouvoir identifier plus facilement l’ensemble des points à vérifier et à valider lors de la vérification de Due Diligence ou lors des négociations.

Il est généralement conseillé de confier ces vérifications particulièrement techniques à des spécialistes, comme un expert-comptable ou un avocat. Ces professionnels apportent une expérience et une maîtrise technique qui vous permet de détecter les risques, de comprendre certaines procédures opérationnelles et d’auditer les comptes. À l’aune de leurs conclusions, vous pourrez établir une valorisation de l’entreprise ciblée et identifier des faiblesses susceptibles d’être utilisées lors des négociations liées au prix d’acquisition.  

3- Évaluez avec soin le risque client

Lors d’une transmission d’entreprise, l’évaluation du risque client est un élément central à ne négliger à aucun prix. Si le risque d’impayé est assez facile à déterminer pour vos conseils, le risque de perte de clientèle est plus délicat à quantifier. 

Pour comprendre votre risque client lors d’une reprise, entreprenez un audit commercial afin de bien comprendre la structure de votre chiffre d’affaire, d’identifier vos clients clé, de dresser l’historique et la nature des relations avec ces partenaires stratégiques. Vous pourrez ainsi estimer les probabilités de perte du client et ajuster votre plan de reprise en conséquence.  

4- Créez un lien de confiance avec le dirigeant sortant

Pour mettre toutes les chances de votre côté lors d’une reprise d’une entreprise, assurez-vous de créer un lien de confiance avec le cédant. Son appréciation de la qualité de votre projet et de vos compétences personnelles peut constituer un précieux allié dans la réussite de votre projet entrepreneurial, comme il peut représenter un danger potentiel en cas de non-adoubement.

VEGEO

5 rue Pelletier
69004 Lyon

Tel: 06.20.01.49.53

vegeo-contact@sfr.fr

VEGEO

Intervient bénévolement:

Clubs de repreneurs

CLENAM

CCI Lyon

Sur demande sous forme de temoignage

  • LinkedIn Social Icon

Vegeo. © 2017  . All Rights Reserved. Proudly created with Wix.com